Sabine Frattali
Sonothérapeute, énergéticienne, Sophrologue
Bordeaux, Mérignac, Le Haillan, Saint-Médard-en-Jalles et communes limitrophes

Des fréquences de résonance sonore qui détruisent les cellules cancéreuses : des recherches qui prouvent leur efficacité


Après 8 années de collaboration avec des scientifiques, Anthony Holland parvient à détruire des cellules cancéreuses dans le cas de Leucémie, de cancer du pancréas, de cancers ovariens ou de SARM.

Ce projet fut porté par le rêve commun que les enfants n'aient plus à souffrir des terribles effets secondaires des chimiothérapie, et de trouver un traitement qui détruise leur cancer sans douleur et sans médicament toxique.

Le procédé : avoir isolé au bout de milliers d'essais et de 15 mois de tests, une fréquence de résonance capable de pulvériser des cellules cancéreuses. Il s'avère que le cancer est vulnérable aux fréquences comprises entre 100 000 et 300 000 Hertz.

Par ce procédé, ils ont réussi à détruire jusqu'à 60 pourcents des cellules cancéreuses dans le cadre d'un cancer ovarien et à réduire de 65 pourcents leur prolifération. Et ceci n'est qu'un exemple de leurs découvertes !

Les résultats sont spectaculaires et mettent en évidence que l'on peut travailler avec des fréquences vibratoires pour influencer la guérison et rétablir un équilibre.

Ces conclusions permettent de mieux comprendre l'utilité du travail du sonothérapeute qui utilise lui aussi des fréquences particulières pour ré-harmoniser et équilibrer l'organisme. Et ce, grâce à ses instruments (diapasons, bols tibétains, gong...). 


Articles similaires

Derniers articles

Programme de mai 2024

Voyage sonore en duo : au coeur de la forêt

Relaxation sonore d'avril à Bordeaux : on s'enveloppe de douceur

Thèmatiques

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.