Sabine frattali
Sophrologue, sonothérapeute, énergéticienne Mérignac, Le Haillan, Saint-Médard-en-Jalles et communes limitrophes

Projet de sonothérapie en maisons de retraite et EHPAD

18 Juin 2021 Sabine Frattali Sonothérapie

Dans les services de soins palliatifs

J'ai un projet qui me tient à coeur : amener du bien-être auprès de nos ainés.

Leur proposer des relaxations sonores pour qu'eux aussi puissent bénéficier des bienfaits de mes bols. 

Lutter contre l'anxiété, se remettre à l'écoute de son corps, lâcher-prise sur les inquiétudes et les soucis du quotidien, se détendre mentalement et physiquement, mieux supporter la douleur, voilà ce que je peux apporter dans mes relaxations sonores et  j'aimerais offrir cela à nos ainés qui ont en souvent besoin.


Au delà de ces bienfaits, les sons des bols, si particuliers, grâce à cette détente et au mental qui s'apaise, permettent souvent de faire émerger de la mémoire de beaux souvenirs ou images. On y oublie le poids de son corps.

Le temps d'échange en fin de séance permet un partage des émotions ressenties pendant la séance. 
J'aime particulièrement ce temps car les mots parfois se libèrent dans la détente ou sont facilité par les ressentis de l'autre.

Je vous transmets ici un petit passage d'un article qui parle des bienfaits de ces bains sonores dans le milieu hospitalier...Là aussi il y a beaucoup de choses que l'on peut faire. Mais ce n'est pas encore très courant malheureusement.

Ce sera aussi l'un de mes projets car pour les plus fragiles, la sonothérapie peut être faite dans la chambre du patient pour lui permettre de bénéficier du soin en lui évitant toute fatigue ou tout inconfort.

j'espère bientôt pouvoir vous en dire plus.
 

"Les bains sonores se sont même invités à l’hôpital : de 2011 jusqu’au début de la crise sanitaire, la sonothérapeute Catherine Lefebvre intervenait dans le service des soins palliatifs du CHU de Saint-Étienne. Deux après-midis par semaine, elle se rendait dans les chambres de patients en fin de vie, demandant à chacun d’eux s’il souhaitait recevoir, ou non, un soin sonore. « C’est entre autres, grâce à la détente profonde, que peut s’enclencher un processus thérapeutique, comme parfois le soulagement des douleurs ou l’apaisement des angoisses ; les participants expriment une diminution de divers symptômes liés au stress, comme la sensation de peur, l’estomac noué, l’anxiété, les tensions et l’énervement », récapitule Catherine Lefebvre suite à l’enquête de satisfaction réalisée au sein du service. La sonothérapeute souligne aussi l’intérêt de montrer aux patients que leur corps, devenu synonyme de souffrances, peut encore leur amener des moments de plaisir au travers des soins sonores. Dans l’une des plus grandes écoles formant à l’utilisation des bols tibétains, l’Institut Peter Hess notamment présent en Belgique, un cursus est dédié à l’accompagnement de personnes en soins palliatifs."

 


Articles similaires

Derniers articles

Les relaxations reprennent aux JSA : saison 2022/2023

Relaxation sonore : spécial Ancrage

Bain sonore : votre immersion vibratoire d'octobre

Thèmatiques

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.